L’argile : Comment utiliser l’argile par voie interne ou externe ? (2)

argile utilisationL’argile : Comment utiliser l’argile par voie interne ou externe ?

 

Par Laurence Rozanes, naturopathe, sophrologue et Katia Alfred-Salomon,  naturopathe.

Voici comme promis la suite de l’article : L’argile les bienfaits, pouvoir guérisseur offert par la nature.

Rappelons les différentes qualités essentielles de l’argile :

  • Son pouvoir d’absorption (l’argile permet d’absorber les poisons, l’eau, les gaz : elle est donc très utile).
  • Son pouvoir adsorption (c’est un phénomène de surface par lequel des atomes ou des molécules de gaz ou de liquides se fixent sur une surface solide. L’argile a ce pouvoir).
  • Ses propriétés antiseptiques
  • Sa faculté vulnéraire à guérir les blessures et les plaies.

L’argile peut s’utiliser de deux façons pour bénéficier de ses propriétés et de ses bienfaits : en interne ou en externe.

L’usage de l’argile par voie interne 

Préparation de l’argile en poudre surfine verte (ou blanche)

La dose journalière moyenne est d’une cuillerée à café ou une demi-cuillerée pour les enfants de moins de 10 ans.

Toutefois, dans certaines affections intestinales (colibacilloses, dysenterie…) la dose peut être portée à 2 ou 3 cuillerées à café par jour et même plus. Préparer si possible quelques heures ou une nuit à l’avance et prendre l’argile le matin dès le réveil ou bien le soir au coucher ou encore trente à quinze minutes avant un repas (une heure si possible).

L’argile enrichissant le sang, il est préférable de n’en pas boire trop quand la tension artérielle est élevée. En prendre seulement une ou deux pincées par jour, dans de l’eau, ou une cuillerée à café, deux fois par semaine.

L’argile régularisant le  pH sanguin, il va de soi que pour les utilisateurs ayant initialement les humeurs acides, cela se traduit par une alcalinisation.

Mode d’emploi

L’eau argileuse (ou lait d’argile)

Mélange d’argile et d’eau que l’on n’a pas laissé décanter. Dans un verre d’eau, versez 1 à 2 c à c d’argile. Remuer et buvez. On consomme le tout afin de bénéficier de toutes les propriétés de l’argile.

Ce lait peut se prendre de manière exceptionnelle toutes les demi-heures durant deux heures et demie à l’occasion d’un problème ponctuel à résoudre. C’est le cas quand vous avez par exemple brutalement une infection urinaire ou une intoxication alimentaire. Le lait servira à inactiver les agents responsables de votre infection urinaire ou de votre intoxication. Il permet aussi de réparer les cellules irritées par l’infection et de nettoyer la vessie et l’intestin ;

L’eau d’argile

C’est de l’eau dont l’argile a reposé toute une nuit. On ne consomme que l’eau le lendemain matin au réveil. L’eau d’argile se prend en cure de 21j. Pour des cures plus longues, il est conseillé de l’arrêter pendant 1 semaine entre chaque cure.

L’argile verte concassée

    • En cas de rhume ou maux de gorge, cette pratique qui consiste à sucer de l’argile est très bonne.
    • Egalement en cas de déchaussement des dents ou si elles sont en mauvais état (caries,…), il est recommandé de sucer des petits morceaux d’argile dans la journée et surtout le soir au coucher, afin que les gencives en soient bien imprégnées.

Précautions d’emploi spécifiques pour l’usage interne

    • Argile et huile de paraffine : éviter d’associer les deux : danger d’occlusion intestinale
    • Argile et constipation : laisser peu reposer l’argile, la prendre le soir de préférence, associer éventuellement des plantes laxatives douces (psyllium ou ispaghul)
    • Argile et Hypertension : possibilité d’aggravation passagère. Jamais de boisson à l’argile pour les personnes hypertendues.
    • Argile et médicaments : respecter un délai de deux heures minimum entre la prise d’argile et le médicament.

Comment utiliser l’argile en usage externe ?

Pour le drainage

Le travail sur la toxémie s’effectue par le drainage.

Quant on utilise l’argile on doit toujours utiliser les points de drainage que sont le bas du ventre et/ou la nuque.

Il est donc possible de se faire du bien sur l’ensemble du corps en posant chaque jour durant deux heures un gros cataplasme sur le bas du ventre et un autre sur la nuque, ceci pendant trois semaines consécutives soit 21 jours.

Ce drainage de 21 jours est une bonne pratique à faire tous les trois mois. Son action sur l’intestin, la vessie, la prostate, le foie, l’utérus, les ovaires, contre certaines formes de stérilité féminine et masculine est vraiment intéressante.

Un article complet est consacré aux cataplasmes d’argile.

Utilisation de l’argile verte surfine dans notre hygiène quotidienne

L’argile verte en poudre est utilisée avec succès pour des soins externes tels que :

    • le poudrage de bébé à la place de talc lorsque le fessier est rouge ou même légèrement irrité.
    • rougeurs, eczéma, petits boutons qui démangent, bobos des enfants, petites plaies : action calmante et désinfectante de la poudre d’argile verte que l’on y dépose. Même les escarres.
    • en cas de saignement dû à une coupure, l’argile saupoudrée à cet endroit fera cesser l’hémorragie.
    • le brossage des dents : tremper la brosse humide sur l’argile verte, se brosser dents et gencives – mais deux fois par semaine maximum.

Utilisation de l’argile verte concassée

  • soins de beauté : les masques du visage.
  • brûlures : l’argile verte calme très vite les douleurs, empêche la formation de cloques si elle est appliquée rapidement, évite l’infection et favorise la reconstitution de la peau.
  • coups, bosses, entorses, coupures, plaies même ouvertes guérissent rapidement avec l’argile. L’argile verte nettoie la blessure en enlevant les souillures (graviers, morceaux de verre vont s’incruster dans l’argile), fait disparaître l’enflure, stoppe la douleur, résorbe les bleus, évite l’infection et cicatrise.
  • cicatrices, mêmes post opératoires : l’argile verte accélère la cicatrisation.
  • fièvre, coup de chaleur : les cataplasmes d’argile posés sur la nuque et le bas-ventre absorbent la chaleur en trop
  • dents : les cataplasmes posés sur la joue atténuent les douleurs dentaires. Après la visite, reprendre les cataplasmes pour supprimer la douleur après une extraction dentaire et pour évacuer plus rapidement les produits anesthésiques injectés en piqûre. Ainsi, il n’y a pas de risques d’infection. Il est possible de mettre aussi de l’argile directement sur la dent ou dans le trou de la dent arrachée.
  • abcès, panaris : les cataplasmes d’argile verte en accélèrent le mûrissement, l’ouverture, la cicatrisation.
  • inflammations, infections (conjonctivite), angine, pharyngite, bronchite : l’argile peut enrayer une inflammation dans ses débuts ou la soigner efficacement si elle est déjà installée.

 Précautions d’emploi spécifiques pour l’usage externe

  • Argile, pace maker et stérilet : pas de cataplasme d’argile sur ou à proximité car risque de perturber l’activité électrique ou/et de faire bouger.
  • Argile et varices : pas de cataplasmes d’argile sur les varices mais éventuellement une très fine couche sinon cataplasme de feuilles de chou.
  • Argile et température : poser les cataplasmes ou compresses d’argile froides sur un endroit chaud, fiévreux, enflammé, congestionné, et de l’argile chaude ou tiède pour stimuler un organe ou réchauffer une articulation.
  • Il faut éviter à l’argile le contact direct d’une source de chaleur trop vive.  Le bain-marie est le meilleur moyen pour conserver intactes les propriétés de l’argile
  • L’argile ne peut être chauffée deux fois, il faut donc chauffer que ce qui est nécessaire pour le cataplasme
  • Jeter l’argile après usage car elle est dévitalisée et imprégnée des toxines qu’elle a absorbées.

L’argile peut-elle tout guérir ?

Évidemment non.

Toute thérapie naturelle sera efficace, dans la durée, uniquement si d’autres conditions sont respectées. On ne soigne pas seulement les symptômes d’un problème, il est indispensable d’en rechercher la cause et de l’éliminer. Cela passe souvent par une réforme de son alimentation et de son hygiène de vie ainsi que par une réflexion approfondie sur l’origine Psychosomatique des maladies

Notre prochain article nous parlerons des cataplasmes d’argile afin de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur les cataplasmes.

 

Les commentaires sont fermés.