Endocrino-Psychologie : Premiers pas (Partie 2)

Article écrit par Geneviève SWANSON

L’hypophyse et hypothalamus

hypophyse

Ou glande pituitaire.

A quoi sert-elle ?

Située à la base du cerveau dans une cavité osseuse appelée selle turcique. Elle est grosse comme une noisette et pèse environ un demi-gramme. Sa constitution anatomique se compose de deux lobes.

C’est un organe complexe par sa fonction physiologique et par ses relations avec les autres glandes endocrines.

Son lobe antérieur dirige la croissance de divers organes et élabore des stimulines qui contrôlent la secrétions des autres glandes endocrines.

  • TSH qui stimule la thyroïde,
  • ACTH qui stimule les surrénales,
  • FSH et LH pour les glandes génitales,
  • Prolactine qui préside aux phénomènes de lactation,
  • STH qu’on appelle l’hormone de croissance car elle agit sur l’ensemble de la morphologie et sur de nombreux métabolismes,
  • MSH agit sur les mélanocytes de la peau. Elle provoque la pigmentation de la peau en favorisant la synthèse et la répartition de la mélanine qu’ils contiennent.

Son autre lobe est relié à la partie nerveuse du bas-cerveau ou hypothalamus ; c’est une sorte de prolongement de l’hypothalamus. Deux hormones sont formées dans l’hypothalamus et sont acheminées jusqu’à ce lobe :

  • La vasopressine ou hormone antidiurétique,
  • L’ocytocine intervient dans la contraction du muscle utérin et favorise le travail de l’accouchement. Elle agit aussi sur les cellules des glandes mammaires en favorisant la sécrétion lactée.

Aussi les lésions ou les troubles de son fonctionnement ont une importance capitale.

Comme l’a dit le Dr Gautier, l’hypophyse est synonyme de raison, de calcul, de jugement. C’est une glande qui domine notre époque moderne et qui a assuré ses progrès scientifiques.

L’enfant devient hypophysaire vers sa 7e année. Ne dit-on pas alors qu’il atteint l’âge de raison ?

Elle a besoin de vitamines B, C, E. de jasmone et du manganèse qui se trouve dans les céréales complètes, les fruits secs, les épinards, les betteraves, la laitue, l’oignon et presque tous les fruits. La jasmone est un excitant de l’hypophyse et se trouve dans l’essence de jasmin.

L’oligo-élément qui agit électivement sur l’hypophyse est le Zinc ; il est efficace dans les dysfonctionnements hypophysaires et génitaux.

Le Brome se trouve aussi en concentrations assez fortes dans cette glande. Il agirait comme neurorégulateur. Les huiles essentielles de verveine et de camomille agissent aussi sur l’hypophyse.

Les commentaires sont fermés.