Alimentation Vitalisante

L’alimentation est de nos jours peu vitalisante car la cuisson détruit tous les éléments vivants des aliments. Pourtant notre organisme a besoin d’énergie et il est important de lui apporter les éléments nécessaires qui lui permettent d’être en pleine vitalité sinon nous sommes en permanence fatigués.

C’est pourquoi il faut manger des aliments vivants qui vont permettre d’apporter au corps des vitamines, des sels minéraux, des enzymes afin que notre usine biologique ait l’ensemble des ingrédients nécessaires pour son bon fonctionnement. Nous n’inventons malheureusement rien car ce sont des choses déjà connues puisque les esséniens donnaient la priorité aux aliments vivants et germés. Le germe de blé était utilisé de façon thérapeutique chez les esseniens.

Qu’entendons nous par aliments vivants ?
Ce sont des aliments crus non cuits. Dans les aliments crus il y a les enzymes nécessaires à leur digestion. De ce fait notre corps n’est donc pas obligé de fabriquer des enzymes ou de puiser dans ses réserves pour digérer les aliments consommés. Par conséquent les enzymes de notre corps peuvent être utilisés pour autre chose que la digestion et notamment notre système immunitaire, le système nerveux, la désintoxication,…
Le fait de cuire les aliments détruit la plupart des enzymes car elles sont sensibles à la chaleur comme les vitamines.

Nous allons trouver :
Les fruits et les légumes
crus en jus ou en salade. D’ailleurs maintenant nous voyons des publicités qui disent de manger des fruits et des légumes. Les jus de légumes existent déjà tout prêts par exemple sous la marque BIOTTA où on retrouve le jus de légumes (à dominante tomate) et le jus de breuss (à dominante betterave)

Les graines germées
(céréales, légumineuses ou plantes). C’est un concentré de minéraux, d’oligoéléments, de vitamines, d’enzymes et de chlorophylle. Les esséniens donnaient la priorité aux aliments vivants et germés. Voici quelques exemples de graines germées : blé, épeautre, sarrasin, pois, soja vert, petit pois, sésame, tournesol, courge, alfalfa ou luzerne, cresson, moutarde, orties, quinoa. Dans les commerces nous trouvons des graines déjà prêtes mais on peut également les faire soi-même c’est très facile et on trouve des graines à germer sous la marque LIMA.

Il est très agréable de rajouter des graines germées dans les salades, cela rend la salade originale. On peut également en rajouter dans la soupe ou dans les plats de céréales.

Les algues
sont une source de protéines importantes que l’on peut marier avec les céréales ou les légumes. Vous avez ici un plat équivalent à un plat de viande sur le plan nutritionnel. De plus elles contiennent des oligoéléments qui sont bio disponibles, la vitamine B12 qui est absente dans les plats des végétaliens ou personnes qui ne mangent pas de viande.

Voici des exemples d’algues : kombu, wakame, iziki très riche en fer, calcium, magnésium, agar agar, dulse, nori, varech, spiruline, chlorella.

Certaines personnes peuvent ne pas apprécier le goût, dans ce cas vous pouvez acheter de la salade de pêcheur que vous pouvez rajouter dans la sauce de la salade à raison d’une cuillère à soupe ou dans la soupe qui sera revitalisée par les algues.

Un tartare d’algue en guise de canapé lors de l’apéritif est très surprenant et délicieux pour les invités. Il est fait avec de la salade de pêcheur que l’on laisse macérer dans de la sauce pour salade pendant au moins une heure. Ensuite on n’a plus qu’à tartiner des toasts et servir.

Les huiles vierges
de première pression à froid (voir dossier sur les huiles)

Le pollen frais
Il a des qualités extraordinaires car il agit sur les défenses immunitaires et également sur la flore intestinale qu’il rééquilibre. Il revitalise et apporte également des enzymes et des minéraux. Il est important de faire des cures de 3 semaines à raison d’une cuillère à soupe par jour.

Livres :
 » L’Homme empoisonné cures végétales pour libérer son corps et son esprit » de  Daniel KIEFFER

 » Alimentation vivante pour une santé optimale  » Brian R Clément et Theresa Foy Digeronimo Edition Publistar

Les commentaires sont fermés.