Définition de l’ayurvéda

L’AYURVEDA est issue de la tradition indienne et signifie « science de la vie » en sanscrit. C’est sans doute la plus vieille médecine du monde. En Inde, cette discipline a ses universités, ses cliniques, ses pharmacies. Longtemps restée confidentielle, elle s’installe peu à peu en France.

Si les principes de base de l’Ayurveda n’ont jamais changé à travers les siècles, malgré tous les efforts pour en faire taire sa puissance, c’est parce qu’ils proviennent des lois universelles de la Nature, qui sont éternellement vraies. Il s’agit donc de la connaissance globale des moyens de vivre notre vie quotidienne en harmonie avec la nature et les principes cosmiques.

L’Ayurveda propose des outils pratiques et concrets, ancrés dans le quotidien, tels que le régime alimentaire, la détoxification et différentes techniques de purification, le yoga et les exercices respiratoires, la méditation, l’utilisation de remèdes à base de plantes ou de minéraux, le massage ainsi que d’autres méthodes de guérison holistiques. L’ayurveda mêle le physique, le mental, l’émotionnel et le spirituel.

L’ayurveda est reconnue par l’Organisation mondiale de la santé comme une médecine à part entière. La particularité de l’Ayurveda est celle d’une médecine holistique. Mais bien plus qu’un système de santé, c’est un art de vivre complet qui prend en compte tous les aspects de l’être humain, de ceux, plus abstraits et transcendantaux, de l’existence, jusqu’à ceux, plus matériels et concrets, du corps physique. C’est un moyen de comprendre sa vraie nature en profondeur.

En France, elle n’est pratiquée que dans son approche bien-être.

L’ayurveda part du principe qu’il existe en chacun trois forces appelées “doshas” : vata (air + espace), pitta (feu + eau) et kapha (terre + eau).

L’une d’elles domine chaque personne et détermine sa constitution et son caractère (parfois nous pouvons avoir plusieurs doshas dominants). Si le dosha dominant est perturbé, l’organisme souffre de dysfonctionnements comme par exemple : insomnies ou troubles gastriques.

Je vous propose de déterminer votre constitution ayurvédique qui se nomme : PRAKRITI. La PRAKRITI est la constitution de naissance. Elle évolue avec la vie et donne ensuite le tempérament ou VIKRITI. Normalement notre VIKRITI devrait être notre PRAKRITI si nous sommes en bonne santé. C’est le décalage entre la VIKRITI et la PRAKRITI qui entraîne des dysfonctionnements dans notre corps.

Cliquer ici pour commencer le test

Les commentaires sont fermés.