Endocrino-Psychologie : Premiers pas (Partie 4)

Article écrit par Geneviève SWANSON

Les génitales : OVAIRES ET TESTICULES 

Les ovaires

abcgenitaleOn les connait surtout pour leur rôle dans la formation des ovules mais les ovaires sont des glandes endocrines qui produisent des hormones spécifiques :

  • les œstrogènes en premier partie du cycle menstruel (c’est-à-dire avant l’ovulation), sécrétés par le follicule de De Graaf au cours de sa maturation ;
  • les œstrogènes et la progestérone en deuxième partie du cycle menstruel (c’est-à-dire après l’ovulation), sécrétés par le follicule de De Graaf qui se transforme en corps jaune ;
  • une petite quantié de testostérone.

Cette production hormonale est contrôlée par LH et FSH d’origine hypophysaire.

  Effets de l’œstrogène Effets de la progestérone
Pour la procréation Stimule la prolifération des cellules de l’endomètre pendant la phase folliculaire du cycle menstruel rend l’endomètre sécrétoire, en préparation à la grossesse, rend la gestation possible
Santé des os contrôle la résorption des cellules osseuses et aide à la fixation du calcium sur les os  aide à créer de nouvelles cellules osseuses par la formation d’ostéoblastes
Santé des tissus Hydrate les tissus, en particulier les muqueuses et la peau Contribue avec l’œstrogène à la santé de la peau et des muqueuses
Système cardiovasculaire : Contribue à la souplesse et à la santé des vaisseaux sanguins. Bienfaits démontrés pour la santé du cœur. Agit en synergie avec l’œstrogène pour maintenir la santé du cœur et des vaisseaux sanguins; réduit les risques de spasmes vasculaires.

Les testicules

Surtout connus pour leur formation de spermatozoïdes, ils produisent également une hormone la testostérone.

Chez l’humain, la testostérone joue un rôle clé dans la santé et le bien-être, en particulier dans le fonctionnement sexuel.

Chez l’homme, la production de testostérone a lieu durant la vie fœtale, puis s’arrête à la naissance et recommence à la puberté. C’est une hormone androgène, c’est-à-dire que c’est elle qui est à l’origine du développement des caractères physiques masculins tels que le développement des organes génitaux, la pilosité ou encore la mue de la voix à l’adolescence.

Dans les cas typiques, le corps d’un homme adulte produit en moyenne sept à huit fois plus de testostérone4que celui d’une femme.

Au niveau sexuel, la testostérone joue un rôle crucial dans la spermatogénèse, la maturation des spermatozoïdes. Mais c’est aussi l’hormone de la libido par excellence, chez l’homme et chez la femme dans une moindre mesure.

La testostérone intervient sur l’humeur et diminue la réaction au stress.

La testostérone a aussi un rôle anabolisant : elle favorise le développement osseux et musculaire et stimule la production de protéines, d’où l’attrait des sportifs de haut niveau à son égard. Parallèlement, la testostérone stimule la fabrication de cellules sanguines (l’hématopoïèse).

Quand la testostérone manque :

  • Il arrive que la testostérone ne soit pas produite en quantité suffisante chez l’homme, en cas d’insuffisance de fonctionnement du testicule ou de l’hypothalamus.
  • Le manque de testostérone entraîne alors des problèmes d’impuissance sexuelle et de baisse de libido.

 Comme vous pouvez le constater les glandes endocrines sont en quelque sorte les logiciels qui permettent au corps de fonctionner correctement. Elles sont toutes en interraction les unes avec les autres. D’où l’importance qu’elles puissent travailler en synergie et en équilibre.

N’hésitez pas à venir essayer le système Equilios !

Si vous avez envi d’essayer n’hésitez pas à me contacter : Où me trouver ?

Les commentaires sont fermés.