LE GHI

Le Ghî est un aliment exceptionnel que tout le monde devrait utiliser. Il remplace l’huile et le beurre. L’huile d’olive aide à clarifier et nettoyer les conduits de la vésicule biliaire et du foie, le Ghî fait la même chose mais pour tous les canaux et conduits de l’organisme.

Il possède les propriétés suivantes :

  1. il est nourrissant car il possède les mêmes propriétés que le beurre mais sans avoir les effets nocifs,
  2. il protège et augmente la moelle osseuse et les tissus nerveux
  3. il augmente les défenses immunitaires et régénère le corps
  4. il améliore les fonctions mentales
  5. il augmente et améliore la vision
  6. il stimule les fonctions du foie
  7. il accroît les fonctions enzymatiques des intestins, foie et tissus
  8. il fortifie les reins et cerveau
  9. il prévient la congestion dans le sang et le plasma
  10. il est anti-acide
  11. il élimine rapidement les toxines et la chaleur de l’organisme.

c’est le meilleur corps gras pour cuisiner.

Mais assez palabré, passons aux choses sérieuses : la recette du Ghî.

Le Ghî

Mettre 2 beurres de 250 g bio dans une casserole et le remuer sur une flamme moyenne.

Dès que le beurre est fondu baisser la flamme. Une mousse se forme sur le dessus, remuer de temps en temps pour que le mélange ne brûle pas.

Après 15 min la mousse disparaît et se transforme en petits flocons qui se déposent au fond. Continuer de remuer de temps en temps.

Le mélange se clarifie c’est pour cela que l’on appelle le ghî : beurre clarifié. On entend le bruit des bulles lorsque le mélange cuit.

Retirer la casserole du feu lorsqu’il n’y a plus de bruit de bulles et/ou que les dépôts tombés au fond de la casserole deviennent bruns foncés. Cela prend au total environ 30 min.

Laisser refroidir et attendre que toutes les particules se déposent au fond.

Après 10 à 15 min filtrer avec du papier filtre à thé et une passoire en métal dans un récipient qui possède un couvercle.

Si le ghî a été suffisamment cuit longtemps, il se conserve indéfiniment sans réfrigération. S’il commence à moisir au bout de 15 jours cela signifie que vous ne l’avez pas cuit assez longtemps.

Le ghî ne se conserve pas au réfrigérateur, il devient dur comme de la pierre.

Il doit être consommé en petite quantité ou mélangé à d’autres aliments. Il a un gout de noisette et parfume vos plats agréablement.

Bon appétît.

Les commentaires sont fermés.