Les Intestins : des alliés insoupçonnés

Le rôle des intestins
Les intestins ou le colon a un rôle important :

  1. Rôle de formation de la matière fécale en réabsorbant l’eau et en sécrétant du mucus ce que tout le monde connaît.
  1. Rôle d’élimination et de détoxification,
  1. Rôle de protection de l’organisme.

Le rôle de détoxification

Les intestins récupèrent les déchets de la digestion, les sucs biliaires, les déchets de la muqueuse intestinale.
Dans les déchets de la digestion on retrouve les surplus alimentaires, les fibres qui ne sont pas assimilables.
La muqueuse intestinale permet de sélectionner certaines substances bonnes pour nous et d’éliminer celles qui sont néfastes. Si les toxines s’accumulent, à la longue la muqueuse va s’enflammer et s’infecter jusqu’au moment où la sélectivité de la muqueuse intestinale ne se fera plus, ce qui va permettre aux toxines et aux substances mal digérées de se diffuser dans le sang et dans tout le corps.

Par conséquent nous voyons que le foie n’est pas le seul organe qui a un rôle de détoxification mais que les intestins sont également très importants dans la fonction de détoxification.

D’ailleurs si nous regardons en arrière, de tout temps les médecines traditionnelles ont suivi avec un grand intérêt le bon fonctionnement des intestins.
C’est pourquoi nous retrouvons d’anciennes techniques comme : les vermifuges, les lavements, les douches rectales, les massages abdominaux,…

Bouddha ne disait-il pas qu’un sage est celui qui va bien de l’intestin.

Plus récemment, le Docteur Catherine KOUSMINE préconisait des lavements à la camomille afin de nettoyer les intestins et réduire son inflammation.
Il est donc particulièrement important de maintenir une muqueuse intestinale saine.

Rôle de protection de l’organisme
L’intestin est une frontière entre le milieu extérieur et l’organisme, il assure une protection efficace contre les bactéries, virus, toxiques et allergènes présents. Il exerce cette action protectrice grâce à trois lignes de défense :
la flore intestinale, l’épithélium intestinal et le système immunitaire intestinal.

La flore intestinale est très importante et a pour rôle :

  1. De finir la dégradation des aliments non encore digérés,
  1. De supprimer les toxines comme le ferait le foie : si la flore est dégradée, elle ne peut pas assurer cette charge et le corps renvoie alors au foie cette fonction,
  1. De recycler ou traiter l’urée, l’ammoniac, le cholestérol, les hormones stéroïdiennes,
  1. De synthétiser les vitamines du groupe B et notamment la B12 qui est anti-anémique,
  1. De synthétiser la vitamine K qui est anti-hémorragique,
  1. De protéger et régénérer la muqueuse intestinale,
  1. De finir la dégradation des glucides : si la flore n’est pas correcte cela va produire des gaz non odorants,
  1. De finir la transformation des protéines : si la flore n’est pas correcte cela va produire des gaz odorants,
  1. De servir de barrière immunologique : en effet, des recherches scientifiques ont prouvé que les intestins jouaient un rôle important dans le système immunitaire car la muqueuse intestinale contient un nombre de cellules immunitaires très important dans l’intestin grêle : c’est un organe lymphoïde qui possède des globules blancs. L’intestin synthétise les immunoglobulines IgA, G, M,… ce qui lui permet d’éliminer les germes indésirables. Heureusement que cela fonctionne ainsi car sinon nous serions toujours malades.
  1. De moduler la vitesse du transit intestinal.

Quels sont les éléments qui peuvent perturber la flore intestinale :
La flore peut être perturbée pour différentes raisons : alimentaire, médicaments, émotionnelles

Raisons alimentaires :
carences :De nos jours, nous mangeons de plus en plus une alimentation carencée (voir article alimentation équilibrée). Ces carences portent sur les enzymes, les vitamines, les oligo-éléments, les minéraux, les fibres. Très souvent ce n’est malheureusement pas qu’une seule catégorie qui est carencée mais l’ensemble. Or il faut savoir que certains de ces éléments servent à nourrir la flore intestinale.

Les aliments trop cuits : La cuisson détruit toutes les enzymes, presque toutes les vitamines, ce qui va entraîner une carence (voir article alimentation équilibrée).

Les aliments raffinés : Notamment les céréales ne possèdent plus de fibres (voir article alimentation équilibrée).

Les abus de sucre :Le sucre de nos jours est partout dans les bonbons, confiseries, gâteaux, sodas, coca cola, sirops, confitures, glace, desserts lactés, alcool,… Le sucre va entraîner une fermentation du colon droit avec ballonnement, et empêcher par la suite le bon fonctionnement immunitaire de l’intestin.

La consommation régulière du lait de vache et de ses dérivés :Le lait de vache nous le savons maintenant entraîne des allergies directes ou des allergies croisées (comme lait + chocolat + miel par exemple). Dans l’allergie il y a production d’histamine et celle-ci est produite par les mastocytes dans la paroi de l’intestin grêle et du colon, provoquant une réponse inflammatoire pour amener des cellules immunitaires du flux sanguin à l’endroit où l’allergie se produit. De plus le lactose fuit de l’intestin en entraînant le magnésium et les oligo-éléments.

Les abus de viandes, abats, charcuterie, crustacés :Ils augmentent la putrescence au niveau du colon gauche avec des surcharges d’acide urique et de cholestérol.

Les excès de crus, fruits :Ceci est plus rare que les cas précédents. Autant la carence en fibre est préjudiciable, autant son excès l’est aussi car cela va agresser la muqueuse, l’enflammer puis activer le transit intestinal et provoquer des diarrhées. Tout cela va donc empêcher la flore de se renouveler afin de protéger la muqueuse intestinale. Paracelse n’a-t-il pas dit : Tout est poison, rien n’est poison, seule la dose compte.

Les excès de lipides, beurre, ou crème : En plus du risque de cholestérol et triglycéride, ce type d’acide gras (saturé) perméabilise la muqueuse intestinale, c’est-à-dire que la muqueuse va laisser passer plus facilement les bactéries et toxines.

L’abus d’excitants (café, thé, cacao, chocolat, coca cola) :Tous ces produits en plus de déséquilibrer le système de la glycémie et d’arrêter la digestion pendant 4 heures, sclérosent la muqueuse intestinale et activent le transit intestinal. De plus il semblerait qu’ils aient un pouvoir de chélation empêchant l’assimilation des minéraux, vitamines,… Alors déjà que nous sommes la plupart carencés !!!!

Le manque d’eau :Le fait de ne pas boire assez d’eau est une des raisons de constipation et donc de mauvais fonctionnement des intestins et par conséquent la flore va se dégrader.

L’abus de boisson : Au contraire va accélérer le transit et si de plus vous la consommez pendant vos repas les quelques enzymes qui restent dans votre assiette et vos sucs digestifs vont être complètement dilués. Le résultat est donc une mauvaise digestion.

Les associations alimentaires : iI existe des associations qui ne sont pas forcément bonnes car elles alourdissent la digestion et favorisent les fermentations intestinales, ce qui a pour effet de déséqilibrer la flore. Ce sont :
Protéine et amidon : viande, poisson + riz, pomme de terre, pâte
Amidon + acide : pâte, riz, pomme de terre,… + fruit, vinaigre,yaourt,…
Fruits crus à tous les repas : sauf pomme non acide

Les excès d’épices : Les excès d’épices enflamment le colon. Il est préférable d’utiliser des aromates.

Le gluten : Il existe de plus en plus d’intolérance au gluten. Il est contenu notamment dans les céréales seigle, avoine, blé, orge. Il faut manger le gluten avec des aliments crus qui contiennent des vitamines E et B (comme les graines germées) sinon il se colle à la paroi intestinale et ralentit le transit intestinal, empêchant l’absorption des aliments bons pour l’organisme.

Raisons médicamenteuses :Voici les différents types de médicaments qui sont susceptibles de jouer un rôle perturbant sur la flore intestinale : antibiotiques, anti-inflammatoires, laxatifs, anti-parasitaires, désinfectants, immuno-supresseurs, sulfamides.

Ce qui est important c’est de penser à régénérer la flore intestinale après le traitement donné par votre médecin.

Raisons émotionnelles :
Le stress : il joue de façon invisible sur notre intestin : nous mangeons trop vite car nous sommes pressés, nous sautons des repas puis ensuite nous mangeons trop,…
Les émotions comme la peur, la tristesse, la colère peuvent induire des troubles au niveau de la digestion : gaz, ballonnement, brûlure d’estomac, colite, constipation, diarrhée, vomissement…

Quels sont les éléments qui peuvent nous aider à protéger et à régénérer la flore intestinale :
Alimentation :
Compte tenu du précédent chapitre vous avez les éléments qui vous sont nécessaires pour éviter que la flore ne soit perturbée. Il est évident que c’est une transformation complète de la façon de se nourrir.

Il faut le faire en douceur et petit à petit, chercher les aliments qui vous font plaisir parmi ceux qui vous sont proposés. Il est sûr que le changement à effectuer est individuel et personnel.

Certaines personnes vont pouvoir changer du jour au lendemain complètement leur alimentation, pour d’autres c’est impossible. Alors respectez vous, établissez un plan personnel de changement et respectez le.

Regardez les différents articles qui existent dans le thème Alimentation, cela peut vous aider.

Les compléments alimentaires :
Le charbon végétal :
C’est un complément alimentaire de grand-mère, il permet d’assainir les intestins car il absorbe tout (gaz, métaux lourds, toxines, …)
Il ne faut pas le prendre en même temps qu’un traitement médical ou pilule car le charbon va inhiber le traitement ou pilule.
Il a tendance à constiper.

Les probiotiques :
Il existe actuellement beaucoup de probiotiques. Ils permettent de régénérer la flore et de l’entretenir. Ils sont à base de ferments lactiques, de bifidobactéries, d’autres bactéries sporulées, dont Bacillus subtilis et cereus.

Dans cette catégorie nous avons : le lactibiane (PILEJE), le floril(MBE), bio-protus (CARRARE). Mais il y en a plein d’autres.

La chlorophylle :
La chlorella est une algue qui contient beaucoup de chlorophylle et qui permet d’assainir les intestins et de se débarrasser des métaux lourds dans les intestins.
Dans cette catégorie nous avons : le chlorophyllum (SOFIBIO), le floril(MBE), la chlorella (MBE)

Les commentaires sont fermés.