Remise en forme avec les Arts Energétiques Sibériens

Article écrit par Grazyna KOPERNIAK

Les Arts Energétiques Sibériens (Qi Gong, Méditation, Arts Martiaux) ont été introduits en France il y a à peine 10 ans. Ils se développent aujourd’hui dans le monde par l’intermédiaire d’enseignants diplômés, membres de la Fédération Internationale des Arts Energétiques Sibériens (FIAES) qui est garante de la spécificité et de la qualité des pratiques proposées et assure la relation avec les enseignants et centres de formation et de recherche sibériens.

Les Arts Energétiques
Depuis des millénaires, les Arts Energétiques (Qi Gong et Taï Chi en Chine, Yoga en Inde et au Tibet, Do In au Japon, etc.) utilisent le déplacement de l’attention et la concentration sur certaines parties du corps pour accentuer la circulation de l’énergie vitale. Ils contribuent ainsi à l’amélioration de la santé et de la connaissance de soi.
Ces pratiques se développent de plus en plus dans les pays occidentaux et amènent avec elles un art de vivre focalisé sur le bien-être intérieur et le développement de soi. La décontraction et l’attention focalisée sur ses propres processus internes est une source de multiples bénéfices : mieux être physique et psychique, meilleures sensations corporelles, meilleure résistance au stress, diminution de l’anxiété, des phénomènes dépressifs, de l’irritabilité et de la fatigue, meilleure concentration et meilleure coordination sensori-motrice. Autrement dit : meilleure maîtrise de son potentiel interne et meilleure harmonie avec l’environnement.

Origines du Qi Gong Sibérien
Le Qi Gong Sibérien est un fruit de différentes pratiques physiques et énergétiques qui se sont rencontrées, croisées et transformées en Sibérie, carrefour de plusieurs peuples et cultures (chinoise, russe, tibétaine, mongole, ayurvédique). Les exercices y sont connu sous le nom « jeux avec l’énergie » et sont pratiqués dans le but d’amélioration de la santé, de régénération, de rajeunissement et de la connaissance de soi.
Les Arts Energétiques Sibériens regroupées sous le nom Qi Gong Sibérien proposent une combinaison des mouvements très variés. Ils agissent principalement sur la souplesse du corps et sur l’activation de différents articulations, muscles et organes. Le terme « Qi Gong » vient du chinois et signifie « travail (gong) avec l’énergie (qi) ».
En effet, la pratique des mouvements physiques est l’une des clés de notre santé. Et comme, dans la tradition sibérienne (comme d’ailleurs dans toutes les traditions ancestrales qu’elles soient orientales, amérindiennes, celtiques, grecques ou égyptiennes), le corps et l’esprit sont liés, le bon fonctionnement du corps entraîne la clarté de l’esprit.

Importance des liquides corporels
Notre corps est composé à 80 % de différents liquides : plasma, sang, lymphe, liquide céphalo-rachidien, sécrétions hormonales (salive, larmes…), bile, sucs gastriques… Pour les empêcher de stagner et de se troubler à l’image de l’eau croupissante d’une mare, il faut les agiter et les renouveler.
C’est ainsi que le travail avec les enveloppes musculaires aide la meilleure circulation non seulement du sang mais aussi de la lymphe (le système lymphatique fonctionne sans pompe à la différence du système sanguin qui dispose de cœur). La lymphe, cet élément vital de notre système immunitaire, ne peut se déplacer sans aide des mouvements et vibrations liés à notre activité corporelle. La bonne santé de nos articulations et de nos cartilages en est aussi dépendante.
Notre énergie, pareillement aux liquides corporelles, doit aussi pouvoir circuler librement et sans barrages dans les canaux et méridiennes énergétiques. L’énergie devenue passive ou bloquée, en excès ou en manque devient nocive et peut créer des problèmes de santé (physique ou psychique). L’acupuncture chinoise et l’art des massages sont deux autres branches de la médecine traditionnelle orientale qui cherche à rétablir la circulation énergétique harmonieuse dans le corps. Ils ont le même objectif que les méthodes de travail énergétique (yoga, qi gong…) dont les mouvements précis, le développement de nos sens, l’attention focalisée sur les processus internes de notre corps, l’équilibrage de deux hémisphères de notre cerveau, nous permettent de (re)apprendre à sentir, à faire bouger et à jouer avec notre énergie vitale.

Particularités du Qi Gong Sibérien
Le Qi Gong Sibérien ajoute quelques éléments importants à la richesse d’autres Arts Energétiques issus de la même sphère géographique (Inde, Chine, Tibet…). Il amène : la préparation physique du travail énergétique, une approche différente du travail avec les centres énergétiques (chakras) et les canaux énergétiques (méridiens d’acupuncture) et l’utilisation des résonances vibratoires de la musique en tant que catalyseur de l’activation énergétique du corps.
Le déroulement d’un cours typique de Qi Gong Sibérien se décompose ainsi en trois parties : exercices physiques qui préparent le corps au travail énergétique par la décontraction et l’ouverture des articulations, travail énergétique proprement dit et méditation en musique.
Les exercices se font en salle ou dans la nature, les ateliers de formations sont d’une durée variable, les stagiaires assimilent progressivement différents mouvements et processus énergétiques avec le but de les reproduire ensuite chez eux, en dehors des heures de formation. Les enchaînements des mouvements, des visualisations et des méditations « musiacles » varient en fonction de la problématique abordée.

Le public
Pratiqué dans le but d’amélioration de la santé et de la connaissance de soi, le Qi Gong Sibérien s’adresse à tous. Il peut, en particulier, susciter l’intérêt de professionnels dont l’activité est centrée sur le développement de la personne tant au niveau physique qu’émotionnel et mental : médecins, naturopathes, kinésithérapeutes, psychologues, psychothérapeutes, consultants, coachs et tous les autres professionnels exerçant un métier de la relation d’aide.

Pour plus d’information
Bibliographie :
Marina et Victor Zalojnov – « Qigong sibérien, la face cachée du chi-kung », Les Editions de l’Eveil, 2003
Marina et Victor Zalojnov – Philisophie de l’Evolution Energétique dans la Qigong Sibérien », Les Editions de l’Eveil, 2006
Formations :
www.pnl-psy.com, Séminaires d’épanouissement personnel et professionnel : Techniques énergétiques de gestion du stress (animateur : Jean-Philippe Schrobiltgen, enseignant certifié des Arts Energétiques Sibériens)

Les commentaires sont fermés.